Accueil / Candidats / VIE INTÉRIMAIRE / La communication digitale : une alliée pour les entreprises de la restauration

La communication digitale : une alliée pour les entreprises de la restauration

PARTAGER :
Conseils Thedra Interim pour digitaliser la restauration assise

Toutes les entreprises de la restauration ne sont pas impactées de la même façon par la crise sanitaire. La restauration collective subit les fermetures d’école et le télétravail en entreprise, tandis que la restauration assise est à l’arrêt.
Mais les deux souffrent d’un effet commun, l’éloignement des clients. Pour réussir à toucher les entreprises comme les consommateurs, le meilleur canal, c’est Internet.
Voici quelques conseils à appliquer pour garder le lien et même… faire des ventes.

Investir dans un site internet « responsive » et optimisé SEO

Un premier conseil invitant à dépenser de l’argent quand le carnet de commandes est en berne ?
Ce n’est pas une erreur. Car pour vendre, il faut être vu et il faut pouvoir être retrouvé sur le net.


Un site est une seconde vitrine pour vous. Si les clients vous trouvent et que votre site est convaincant, alors ils commanderont un plat à emporter ou feront appel à vos services. Et le client est exigeant. N’espérez pas vous démarquer avec une simple photo de votre menu. Plus votre site permet au client d’arriver jusqu’au clic de commande, plus vous aurez de chance de faire une vente.

Les textes que vous y déposerez seront très importants pour que Google retrouve votre site. Cela s’appelle le SEO et cette optimisation des mots pourra vous faire passer rapidement en première page de certaines recherches.

Qu’est-ce qu’un site responsive ?

C’est un site qui s’adaptera pour être agréable sur un petit écran de téléphone autant que sur une télévision large. 47 millions de français sont des « mobinautes », ils utilisent internet via leur smartphone.
Si votre site est déjà en ligne, vérifiez donc qu’il soit « responsive ». Si ce n’est pas le cas il pourra être intéressant d’y passer pour soutenir une stratégie de vente à emporter.

Brancher votre restaurant sur les réseaux sociaux

Si vous avez du temps mais pas nécessairement les capacités d’investissement, ce sont les réseaux sociaux que vous allez pouvoir utiliser.
Quels qu’ils soient, s’y inscrire et publier du contenu est gratuit. Vous pouvez même y faire des ventes en direct. La médiatisation de la restauration traditionnelle a développé le goût des français pour la figure des artisans de bouche.

On dit d’un plat qu’il est « instagrammable ». Des mots-clés spécifiques comme « foodporn » sont nés pour rassembler les expériences gustatives les plus… riches. Le YouTuber Fastgood Cuisine a plus de quatre millions d’abonnés sur YouTube et même le critique François-Régis Gaudry s’y déploie.

Quel intérêt pour un restaurateur d’aller sur les réseaux sociaux ?

Que vous mettiez en avant votre cuisinier ou ses productions, dans tous les cas, vous allez créer de la proximité et de la rencontre avec le public. Deux éléments qui ont été perdus pendant l’année 2020.

Cette communication est celle de l’instantanéité. Prenez des photos, filmez avec votre smartphone. Soyez simple, soyez vrais et donnez envie.

Le #foodporn a la côte sur Instagram. Aux restaurateurs d'en profiter

Sur quels réseaux sociaux aller ?

Cela dépend du public que vous voulez toucher.

Si vous travaillez dans la restauration d’entreprise, c’est sur LinkedIn que vous vous investirez pour y trouver des clients potentiels. Faciliter la rencontre commerciale est un des attraits de la plateforme.

Si vous êtes un restaurateur traditionnel, choisissez tout particulièrement Instagram et sa population de trentenaires. Les photos de nourritures y sont toutes à leur place et vos clients vous y feront même de la « publicité » gratuite.

Si votre public-cible est plutôt adolescent ou jeune adulte, pourquoi ne pas oser Tik Tok ? Ne vous prenez pas au sérieux, jouez avec la musique et faites connaître votre enseigne.

Les réseaux sociaux c’est gratuit mais pas seulement

Evidemment vous pouvez utiliser les réseaux sans y investir un centime et gagner de nouveaux clients. Mais ces outils ont des systèmes publicitaires très pointus qui peuvent vous permettre de cibler très avantageusement les clients que vous voulez vraiment conquérir. Le « Facebook ads » est bien moins couteux que la publicité traditionnelle et bien plus efficace. Mais passez par une agence afin de construire vos campagnes si vous voulez optimiser votre investissement.

Un projet digital au service de la vente

Pour conclure, ne perdez jamais de vue votre objectif premier : la vente. Prendre du temps pour amener son entreprise sur Internet, cela doit vous rapporter ! C’est pour soutenir un projet de vente à emporter que vous agirez d’abord. Puis à la réouverture, pour donner envie aux clients de venir à vous. C’est sérieux, d’être « léger » sur les réseaux sociaux. Mais ça peut être rentable, surtout.