Accueil / Candidats / VIE INTÉRIMAIRE / La crise sanitaire va-t-elle pousser la restauration collective à plus de digitalisation ?

La crise sanitaire va-t-elle pousser la restauration collective à plus de digitalisation ?

PARTAGER :
Thedra interim accompagne la restauration collective

La restauration assise a su miser sur le numérique pour s‘adapter face à la pandémie. Plateformes de livraisons, sites de commandes en ligne, ont su soutenir et développer la vente à emporter et donc maintenir à flot certains établissements.
Difficile d’appliquer les mêmes recettes à la restauration collective. Et pourtant le numérique pourrait bien favoriser l’apparition de nouvelles tendances dans le secteur.

La COVID 19 réduit les temps collectifs

Fermeture des établissements scolaires, jauges d’accueil réduites, développement du télétravail et donc éloignement des salariés, l’épidémie de COVID n’a pas épargné les entreprises de restauration collective. Avec la neutralisation d’un siège sur deux dans les salles, les moments de convivialité entre salariés se sont amoindris et poussent à manger en petit groupe. Plats maisons et restauration rapide extérieure sont de plus en plus privilégiés.

L’avenir est-il bouché pour la restauration collective pendant l’épidémie ?

Aller chercher les consommateurs là où ils sont

Pour continuer à servir des repas auprès de publics moins captifs que supposé, il faut renouveler en partie l’offre de service. En partie seulement, car à ce jour le travail en présentiel semble devoir rester la norme.

Qu’ils soient dans les locaux ou chez eux, les « absents du self » peuvent tout de même se voir proposer une offre de restauration, notamment via un système de portage de repas déjà intégré par certaines entreprises. Formule plat ou snacking, les possibilités sont variées pour répondre aux nouvelles attentes des usagers.

la restauration collective aussi peut se digitaliser. COnseils Thedra agences interim

Comment le numérique peut aider la restauration collective

Intégrer une offre délocalisée pose la question de la centralisation des besoins des consommateurs. Application smartphone ou site web, les technologies existent pour vous mettre en relation avec les salariés et obtenir vos commandes. D’autres prestataires proposent déjà dans les entreprises des frigos connectés qui permettent aux personnels d’acheter facilement des plats à emporter dans leur bureau. Le suivi en temps réel des achats permet de recenser directement les besoins en réassorts.

La restauration collective connait des situations disparates, entre des hôpitaux qui tournent à plein régime et des entreprises du numérique qui passent en télétravail complet. Mais pour faire face à la tourmente, l’inventivité, l’audace et la digitalisation constituent des clés pour tenir plus solidement le gouvernail dans la tempête.